« Axe du mal, fragrance en vogue »
🤘

« Axe du mal, fragrance en vogue »

Chronique publiée ce samedi 13 septembre dans le magazine Victoire (Le Soir/Groupe Rossel)

A peine débarqué sur le sol chinois cet été, George Bush nous sortait une tirade dont il a le secret à propos de la liberté d’expression, « que c’est du devoir de l’Amérique d’apporter la démocratie dans le monde » et que  » sans déconner, la religion n’a rien à voir avec la politique ».Dans le plus pur style « Saddam c’est mal, le Texas c’est mieux », George profite donc à fond de ses dernières occasions de briller avant de ne rester dans l’Histoire que comme le tel père tel fils qui d’abord envahissent puis ensuite réfléchissentLà où ça devient croquignolesque, c’est quand trois jours avant ce speech, George himself donnait l’autorisation à ses douaniers de fouiller les PC portables des terroristes en puissance qui se présentent avec des passeports en règle à l’aéroport de New York (en gros, vous et moi). C’te bonne blague de morale à deux balles, où le bon Yankee se permet de vérifier la couleur de ton slip tout en jurant sur la bible que le nucléaire civil iranien menace le « Monde Libre » …Ceci dit, don’t be tracassed, si vous croyez qu’on est mieux lotis en Belgique, vous vous fourrez dans l’oeil l’article 19 de la constitution. Les « méthodes d’enquêtes particulières » donnent désormais le droit à la maison poulaga de jeter bien plus qu’une oreille sur vos conversations. Demandez à Glenn (pas Debouck, l’ex-défenseur d’Anderlecht, l’autre, Audenaert, l’actuel centre-avant des Fédéraux) ce qu’il en pense …