‼️ La grogne et la déception se font ressentir de l’autre côté de la Manche.Les navires européens pourront continuer de pêcher jusqu’à l’extérieur d’une limite de 6 milles marins au large des côtes du Royaume-Uni. “Nous pensions qu’une limite de 12 milles marins était une limite absolue pour le Royaume-Uni… ça n’a pas tenu (dans l’accord final, N.D.L.R.)”, regrette Barrie Deas de le National Federation of Fishermen’s Organisations. De plus, le deal interdit l’échange de quotas de pêche (un quota de pêche d’un certain poisson alloué aux Britanniques pouvait être échangé avec un quota de pêche d’un autre poisson alloué à un autre pays de l’UE, une pratique “win-win”).Andrew Locker se dit “fâché, déçu et trahi” par le deal négocié par son gouvernement.

Projet
Dans les filets du Brexit
date de publication
Mar 27, 2021 11:57 AM (UTC)